Donnez de la constance à la qualité de votre RCP

Toutes les études publiées ces dernières années démontrent l'impact considérable de la qualité de la RCP en termes d'amélioration du taux de survie .1,2Cette attention portée à la qualité des gestes pratiqués doit être linéaire et constante.  Le CPRmeter 2 est un outil simple qui permet l'évaluation de la qualité des gestes pratiqués, sur place.3,4 Le CPRmeter 2 offre un feedback en temps réel intégrant la mesure de la profondeur, de la fréquence et du rythme des compressions réalisées pendant la réanimation cardio-pulmonaire, Les professionnels peuvent ainsi s'auto-évaluer de façon précise et objective.. 

 

Recevez un feedback instantané

 

 

Un débriefing rapide et simplifié

Une fois l'intervention terminée, analysez d'une simple pression les statistiques de performance clés liées aux compressions fournies. Les scènes de réanimation en cas d'urgence ont tendance à être mouvementées et les intervenants à se disperser. L'accès instantané à des indicateurs de performance objectifs rend possible un feedback et un débriefing simultané, ayant vocation à améliorer les performances et les résultats.6,7,8

 

Nouvelles fonctionnalités et fonctionnalités améliorées

Nouveau design ergonomique Écran plus grand et plus lumineux Méthodes de nettoyage et de désinfection simples
     
Durée de fonctionnement prolongée grâce aux piles AAA Faible coût d'utilisation Mises à jour logicielles rapides via le réseau sans fil

 

FAQ

Comment fonctionne le CPRmeter 2 ?

Le CPRmeter 2 est équipé de deux capteurs intégrés mesurant à la fois le rythme et la force des gestes pratiqués. Un microprocesseur mesure ces deux paramètres lors de chaque compression tandis que des algorithmes traduisent les données brutes recueillies en informations utiles.

L'accéléromètre mesure la profondeur et la fréquence du mouvement de la cage thoracique lors de chaque compression et convertit ces informations de façon à obtenir la distance parcourue. Le capteur de force mesure la force appliquée pendant la RCP. Il est utilisé à plusieurs fins, la plus importante étant de contrôler le relachement de la pression après chaque compression, donnant une indication sur le positionnement de l'intervenant durant la pratique de la RCP.

Le CPRmeter 2 utilise la technologie Q-CPR également intégrée aux défibrillateurs Philips MRx, Philips XL+ et Philips FR3.

 
Le CPRmeter 2 peut-il être utilisé sur les nourrissons ou les enfants ?
À l'heure actuelle, le CPRmeter 2 est conçu pour être utilisé sur les enfants âgés de plus de 8 ans ou pesant plus de 25 kg.
 
Le CPRmeter 2 peut-il rester posé sur la poitrine du patient pendant la défibrillation ?
Lorsqu'un électrochoc est requis, vous pouvez laisser le CPRmeter 2 sur la poitrine du patient ; cependant, il convient d'interrompre les compressions, de retirer ses mains du CPRmeter 2 et de ne plus toucher le patient pendant la défibrillation, sauf indication contraire et conforme à un protocole de défibrillation adapté.
 
Comment dois-je procéder si j'utilise le CPRmeter 2 sur un mannequin doté d'un feedback ?
Vous devez désactiver le feedback proposé par le mannequin. Le CPRmeter 2 est un dispositif médical conçu pour donner des instructions de RCP au sauveteur dans le cadre d'une utilisation sur une grande variété de patients présentant des propriétés thoraciques complexes. Les mannequins RCP ont tendance à présenter un modèle de poitrine mécanique standardisé, adapté à un contexte de formation à la RCP .  Par conséquent, ces deux modèles présentent des technologies et des seuils de tolérances et de mesure qui diffèrent. Il est donc difficile de les comparer et de suivre les deux feedbacks fournis en simultané.
 
Puis-je utiliser le CPRmeter 2 pendant le transport du patient dans une ambulance ?
Le CPRmeter 2 n'est pas conçu pour être utilisé dans un environnement mobile, une ambulance par exemple. S'il est utilisé pendant le transport du patient, le CPRmeter 2 risque de fournir un feedback erroné. Si la RCP est indiquée dans un environnement mobile, ne vous fiez pas au feedback du CPRmeter 2 concernant la profondeur . Il n'est pas nécessaire de retirer le dispositif du patient.
 
Le CPRmeter 2 peut-il être utilisé par temps de pluie ou lors de conditions météorologiques défavorables ?

Oui, le CPRmeter 2 présente un indice de protection IP 55.

Protection contre la pénétration de la poussière limitée.

Protection contre les jets d'eau à haute pression provenant de n'importe quelle direction.

 
Quelle est l'autonomie des piles ?
Le CPRmeter 2 contrôle la charge de ses 2 piles AAA.  Pendant la RCP, le témoin de charge insuffisante des piles s'affiche si l'autonomie restante est inférieure à celle requise pour l'intégralité d'une RCP.  L'autonomie des piles devrait durer au moins 10 épisodes de 30 minutes de RCP continue. Si le CPRmeter 2 reste en mode veille, l'autonomie des piles est de 2 ans et permet 2 RCP de 30 minutes. Nous vous recommandons d'utiliser des piles alcalines de qualité supérieure avec le CPRmeter 2.
 
Puis-je voir les statistiques de l'événement Q-CPR Quick Review une fois que j'ai éteint le CPRmeter 2 ?
Les statistiques de la RCP sont enregistrées lors de l'extinction du CPRmeter 2. Lorsque vous le rallumez, vous pouvez analyser les statistiques de la RCP enregistrées. Lorsque vous utilisez le CPRmeter 2 pour une nouvelle RCP, les statistiques de l'événement précédent sont supprimées du logiciel Quick Review et les statistiques du nouvel événement sont affichées dans Q-CPR Quick Review.
 
Qu'est-ce que la Q-CPR ?
La Q-CPR est une plate-forme technologique associée à une marque de commerce et développée par Laerdal pour aider à former les professionnels à fournir une RCP guidée de grande qualité dans des situations de réelle urgence. Cette technologie offre des mesures objectives et un feedback correctif en lien avec les paramètres de RCP essentiels, ainsi que l'enregistrement des paramètres à des fins de débriefing ou d'analyse ultérieurs.
 
À quelle fréquence dois-je remplacer l'adhésif en contact avec le patient ?
Il convient de remplacer l'adhésif en contact avec le patient après chaque utilisation clinique, ou tous les deux ans.