Pourquoi nous faisons ce que nous faisons

Inga-Britt and her father.Une fille sauve son père 

Inga-Britt, de Lesja en Norvège a réagi instantanément lorsque son père a eu un arrêt cardiaque et s'est effondré sur la table du dîner. Elle a tout d'abord appelé une ambulance. Ensuite elle a montré à sa mère comment pratiquer la réanimation cardio-pulmonaire (RCP) sur son père.

Inga-Britt avait récemment appris la RCP dans le cadre d'un projet scolaire et elle avait réussi à appliquer ses connaissances à une situation de la vie réelle. Lorsque les ambulanciers sont arrivés, ils se sont aperçus que les premiers gestes avaient été pratiqués ce qui leur a permis de se focaliser sur une étape plus avancée du traitement. « Il n'y a aucun doute qu'Inga-Britt a contribué à sauver la vie de son père grâce à ses connaissances et à son comportement décidé », affirme Steinar Sørlie, secrétaire générale de la Norwegian Air Ambulance

 

 

 

Kaitlin Forbes to the left.Un professeur sauve son élève

Kaitlin (20 ans) est toujours en vie grâce à l'intervention de son professseur, qui alors qu'elle fut victime d'un arrêt cardiaque lors de jeux scolaires il y a 5 ans, su exactement quels gestes pratiquer en cette situation d'urgence. 

Un bel exemple de la mise en application de la chaine de survie: le professeur a chargé un camarade de classe de demander au bureau scolaire de composer le 911, un autre d'aller chercher le défibrillateur, alors qu'elle débutait un massage cardiaque sur Kaitlin. Une fois le défibrillateur sur place, comme le précise une collègue de Mme, chaque étape à été suivies pas à pas, comme cela avait été appris lors d'une formation à l'utilisation d'un AED, les éléctrodes ont été placée et le choc délivré ce qui a eu pour conséquence de ramener Kaitlin à la vie. 

Kaitlin a survécu parce que le personnel à son école avait eu la prévoyance de se préparer à un tel cas d'urgence.
 

 

Une mère sauve son enfant

David de Brighton, a été sauvé par sa mère Debra White alors qu'il convulsait et s'arrêta de respirer à l'âge de 11 mois. Mme White avait appris la RCP à la British Heart Foundation, ce qui lui permit de sauver la vie à son fils. 

 

Reproduced with kind permisson of Times Newspaper.