aller directement au contenu
Initier les citoyens aux gestes qui sauvent

Pratiquer une réanimation cardio-pulmonaire avant l'arrivée des secours sauve des vies

Chaque minute compte

Les arrêts cardiaques représentent la principale cause de décès dans le monde. Toutes les cinq secondes, une personne décède d’un arrêt cardiaque, ce qui représente plus de 6 millions de décès par an. La majorité de ces arrêts cardiaques se produisent au domicile de la personne et dans près de 40 % des cas, un témoin est présent.

Après une minute, les cellules du cerveau ne sont plus oxygénées et s'altèrent. Le délai moyen d’intervention des services médicaux d’urgence (SMU)  avoisine les 7 à 12 minutes, voire plus. Il est donc crucial pour la survie du patient, que les témoins de l'accident débutent une réanimation cardio-pulmonaires avant l'arrivée des secours.

1分钟后,缺氧的脑细胞开始死亡

Le pourcentage des témoins qui pratiquent les gestes qui sauvent avant l'arrivée des premiers secours varient considérablement d'un lieu à l'autre. de suelement 5% à certains endroits jusqu'à 70 % à d'autres. Il est possible d’augmenter largement le taux de survie en déployant des initiatives pour former les citoyens de chaque pays. 

Créer des communautés de secouristes

Il est essentiel que le grand public soit formée. S’initier aux gestes qui sauvent, connaître la conduite à tenir dans une situation d’urgence devient aujourd’hui la préoccupation de tous, 

Des initiatives visant à former de nombreux témoins par l’intermédiaire des écoles ou d’organisations bénévoles ont porté leurs fruits dans de nombreux pays, comme la France, les États-Unis, la Norvège, la Suède, Singapour, la Corée, le Royaume-Uni et le Danemark.

Un véritable succès

Le Danemark fait partie des pays qui ont entrepris un effort national pour enseigner la RCP. Le programme a introduit une formation obligatoire pour les élèves de l’enseignement primaire et les candidats au permis de conduire. Des kits de formation ont été distribués, une assistance à la RCP a été mise en place par les centres d’appels , et des DAE ont été installés dans les espaces publics.

Augmentation du taux de survie à travers le monde

Laerdal, avec l’aide de partenaires précieux, agit comme un catalyseur pour aider nos clients à mettre en œuvre des programmes efficaces. Des États-Unis à l’Australie, du Danemark à la Corée, les résultats parlent d’eux-mêmes.

L’American Heart Association (AHA) et la British Heart Foundation (BHF) ont collaboré avec Laerdal pour mettre en œuvre de vastes programmes visant à former les écoliers et les personnes non spécialisées dans leurs communautés. Aux États-Unis, plus de 2 millions d’écoliers sont formés à la RCP chaque année.

À Nowon, un district de Séoul, en Corée, une formation généralisée à la RCP et à la RCP par téléphone (T-RCP) a été lancée en 2011. En trois ans, 40 000 personnes ont reçu une formation et, chaque année, le taux de survie a presque triplé.

En Suède, le nombre de personnes qui ont survécu à un arrêt cardiaque est passé de 156 en 1998 à 586 en 2015. Cette augmentation massive du taux de survie correspond à une importante augmentation de l'implication des témoins dans la prise en charge de la RCP, atteignant désormais 71 %. Cette augmentation est également due à la formation systématique de presque 3 millions de personnes et à l’introduction de la T-RCP.

La Pan Asian Resuscitation Outcomes Study (PAROS, Étude pan-asiatique sur les résultats des procédures de réanimation), une étude en cours, décrit comment les programmes d’éducation de la communauté à la T-RCP, y compris l’identification de l’arrêt cardiaque et la RCP avec l’aide d’un correspondant du centre d’appel de secours, peuvent améliorer le taux de survie.

Comment Laerdal peut vous aider ?

Nous pouvons aider à sauver encore plus de vies, ensemble, en facilitant la mise en place de programmes de formation à la RCP dédiés auu grand public, ainsi qu’en proposant des formations fréquentes et de haute qualité, évaluées de manière systématique, pour guider les performances.

 

Demande d'information

Je préfère être contacté (e) par